Présentation du CREDOF



Le Centre de Recherches et d’Etudes sur les Droits Fondamentaux (CREDOF) a été créé en 2000 en vue de fédérer l’ensemble des recherches portant sur les droits de l’Homme à l’Université Paris Nanterre. Dirigé par Danièle Lochak jusqu’en septembre 2006, et par Véronique Champeil-Desplats jusqu’en juin 2015, il l’est depuis lors par Stéphanie Hennette-Vauchez. Le CREDOF est devenu une équipe de l’Unité Mixte de Recherche (UMR) 70/74 « Théorie et analyse du droit » en janvier 2014 . Il regroupe une vingtaine d’enseignant(e)s-chercheur(se)s (rattaché·e·s ou associé·e·s), une vingtaine de doctorant·e·s et sert de structure d’accueil aux étudiant·e·s du Master « Droits de l’Homme ».


Structurées autour de multiples thématiques de recherche liés aux droits et libertés (aspects théoriques des droits et libertés ; politiques de sécurités et libertés ; discriminations et approche juridique du genre ; droits sociaux ; libertés économiques ; droit des étrangers et politique migratoire ; mutations des droits et libertés face aux sciences et techniques…), les activités du Centre et de ses chercheurs portent tant sur l’espace juridique national que le droit européen, le droit international et le droit comparé.

Ces recherches se concrétisent par l’organisation de nombreux colloques (notamment de dimension internationale et en collaboration avec d’autres institutions et Centres de recherches universitaires), séminaires et journée d’études ainsi que par des publications individuelles et collectives. Le CREDOF a également initié ou participé à plusieurs programmes de recherche de grande envergure (recherche GIP-justice sur la justiciabilité des droits sociaux, programme ANR REGINE sur le genre). Ses chercheurs animent la Revue des droits de l’Homme et les Lettres Actualité Droits-libertés.

Le CREDOF entretient de nombreux liens internationaux. Il est partenaire de la Chaire UNESCO « Droits de l’homme et violence : gouvernement et gouvernance », programme de la recherche interdisciplinaire en matière de droits de l’homme qui regroupe un réseau de six Universités.

Il est membre de la Fédération interdisciplinaire de Nanterre en droit.

Mis à jour le 26 octobre 2018